Vous avez un projet d’application mobile et vous voulez anticiper le budget dont vous aurez besoin ?  Très bonne initiative, vous pourrez ainsi définir vos priorités selon les fonds dont vous disposez, ou apporter des éléments concrets à vos investisseurs qui seront alors plus à même de comprendre le budget alloué à chaque poste.

Mais alors, développer un projet d’app combien ça coûte ?

Cette question nous est régulièrement posée, mais pour être objectif et ne pas vous répondre entre 10 000€ et 120 000€, il est nécessaire d’avoir une idée plutôt détaillée du périmètre de votre projet mobile (cahier des charges). Le coût de votre app découle en partie de la durée du cycle de développement. Regardons ensemble les différents éléments qui feront varier le prix de votre application mobile.

La conception graphique

Outre l’aspect visuel de votre application ; bien que nécessaire pour attirer votre cible et valoriser votre image de marque ; la conception de votre interface graphique est essentielle pour concilier les besoins de vos utilisateurs et les spécificités techniques propres à chaque OS.

Ainsi, si vous choisissez une agence mobile, elle vous proposera sans aucun doute la réalisation d’un ou de plusieurs ateliers d’une demi-journée sur la conception UX et le design de votre charte graphique. Cela vous permettra de valider les maquettes des écrans et de déterminer l’apparence de votre app. Des revues avec les développeurs seront également faîtes pour évaluer la faisabilité technique et éviter les retours en arrière lors de la phase de développement.

Il faudra alors compter entre 10 et 15 jours pour réaliser ces écrans si vous disposez déjà de votre identité graphique, soit un budget entre 4500 et 6800 euros, en revanche si vous avez besoin d’en créer une (ex : projet création startup mobile), comptez 20 jours soit aux alentours de 9000 euros.

Le développement backend

Pour que votre application soit interactive et opérationnelle, vous devrez la connecter à votre système d’informations (via des web-services) ou à une source de données externes (via API). Vous devrez également vous assurer de la sécurité de vos datas et vous adapter aux contraintes inhérentes aux terminaux mobiles (résolutions, versions OS etc.).

Selon la complexité et la qualité de vos web-services, cette phase peut être chronophage et lourde. De même, pour éviter de devoir soumettre une nouvelle version de votre app à chaque changement de contenu (et donc perdre du temps et de l’argent), ou bien pour la maintenance, il est conseillé d’utiliser un backoffice mobile. Véritable couteau suisse, ce-dernier sera à la fois un middleware sécurisé et complet pour gérer vos données.
Souvent proposé sous forme de licence, un mobile backend diminuera les coûts et délais de développement des apps (entre 40 et 60% selon la complexité du projet) et  augmentera de surcroît rapidement votre ROI.

Pour vous donner un ordre de grandeur, nous pouvons découper un projet mobile selon sa complexité :

  • Le développement back d’une application plutôt simple type listing actualité, fiche détaillée ou multilingue, demandera près de 10 jours (+/- 4500€)
  • Le développement back d’une application moyennement complexe, intégrant par exemple de la géolocalisation, ou des fonctions de réservation peut prendre entre 15 et 20 jours (+/- 9000€)
  • Le développement back d’une application complexe avec un tunnel de commande, un chat instantané ou des règles métiers dépassera quant à lui les 25 jours (>11500€)

Bien sûr ce ne sont que des exemples, il faudra une étude approfondie de votre cahier des charges pour vous donner des délais plus précis.

Le développement frontend

Une fois la conception et les webservices réalisés, il est temps de passer à la phase de développement du front de l’application. Selon les choix techniques opérés les délais et budgets seront plus ou moins conséquents.

Voici les éléments à prévoir :

  • Le nombre d’OS sur lequel vous souhaitez proposer votre app (Android, iOS ou Windows Phone).
  • Le format (portrait, paysage, si vous choisissez les deux cela peut augmenter la facture.
  • La technologie utilisée (développement natif, développement CrossPlateforme, développement hybride). À savoir qu’une application native sera toujours plus longue à développer donc plus chère qu’une webapp, car développée sur-mesure pour l’OS et plus qualitative.
  • Et bien sûr, la complexité et le nombre de fonctionnalités de votre app (d’où l’importance de les lister)

Chez Nomeo, nous évaluons au minimum un développement front de qualité à 15 jours par plateforme, celui-ci pouvant aller au-delà de 40 jours pour un projet d’app métier complexe, ou un réseau social par exemple.

Le recettage

La phase de recette est indispensable pour s’assurer de la qualité finale de votre app et sa bonne conformité avec le cahier des charges élaboré. Réalisée par l’équipe projet, il s’agira de vérifier que votre application est performante sur l’ensemble des OS et versions de smartphones de vos futurs utilisateurs.
Pour cela, pas le choix, il faut multiplier les tests pour détecter les dysfonctionnements et bugs (car il y en aura forcément). Comptez en temps et budget en moyenne 15-20% du nombre de jours de développement.

À noter, qu’il existe aussi une multitude de tests possibles via des panels testeurs, ceux-ci porteront sur le périmètre fonctionnel, l’expérience utilisateur ou encore la séduction de l’app. Des solutions comme Ferpection permettent d’avoir un vrai retour utilisateur qualitatif, mais elles ont bien entendu un coût à prévoir en plus. C’est d’ailleurs le poste de dépense qui a le plus augmenté, une preuve que les avis utilisateurs peuvent être un véritable préjudice s’ils ne sont pas bons.

Si vous êtes sur Lyon et que vous n’avez pas 20 devices à disposition, vous pouvez aussi venir tester vos apps dans notre OpenDeviceLab, c’est gratuit !

La promotion

La phase la plus oubliée et délaissée est sans aucun doute celle de la promotion de l’application. Et pourtant, celle-ci ne se fera pas connaître toute seule et restera encore moins présente dans le smartphone de vos utilisateurs si vous ne l’animez pas.

Ainsi, vous devrez penser aux solutions nécessaires pour :

  • Faire émerger votre app sur les stores
  • Vous rendre visible sur vos supports
  • Maximiser le nombre de téléchargements
  • Animer votre communauté mobile pour faire vivre votre app

Selon que vous choisissiez de promouvoir votre app via des canaux internes (blog, e-mailing) ou de mettre en place des campagnes de mobile marketing (tel que Facebook ads), le budget peut varier du simple au double.
Nous vous conseillons de garder entre 15 et 20% de votre budget total pour réaliser vos opérations de communication. De plus, pour maximiser vos chances de visibilité, ne mettez pas vos œufs dans le même panier et variez vos supports et stratégies.

 

 

Développer une application mobile est donc un projet qui nécessite un budget assez conséquent, mais le mobile redouble d’atouts pour développer votre notoriété, améliorer votre communication interne et process, ou encore augmenter vos ventes ! Un investissement qui sera à coup sûr profitable !

Obtenez une première estimation du coût de votre projet applicatif avec notre simulateur en ligne gratuit. Vous pourrez également être conseillé par un de nos experts mobiles et poser toutes vos questions sur le développement et le cycle de vie de votre app.

On vous a aussi fait un petit récap visuel 🙂 c’est par ici !